Quest-ce Bakka ?

جستجو

Quest-ce Bakka ?

  • 2581

L'expression biblique : Be-EMeQ Ha-BaKHA du Psaume 84. Verse et controverse.

   Dans la Bible, on notera lexpression Be-EMeQ Ha-BaKHA du Psaume 84, 7 est traduite par  la valle des larmes  ou  la valle de la Bakha[5]  :
    En traversant la valle de la Bakha, ils en ont fait un pays de sources, quen outre, une pluie prcoce couvre de bndictions. Ils savancent avec une force toujours croissante, pour paratre devant Elohm Sion.
   Selon certains exgtes, le mot  Bakha  peut signifier  pleurs , mais aussi  confusion  et dsigne un arbre qui ne vit que dans le dsert ( laudition, les deux mots sont identiques). Dans la Bible, Juges 2 5, il est dit :  Ils donnrent ce lieu le nom de Bokhim et ils offrirent l des sacrifices Dieu.  Bokhim : les pleurants , localisation, selon les historiens et exgtes, inconnue : peut-tre, disent certains, le  Chne-des-pleurs , prs de Bethel, Bible Gn 35 8. Le  Baumier  (ou larbre pleureur ) doit tre selon certains exgtes le micocoulier[6], cf. 2 Samuel 5 23-24. Selon les biblistes, le chne est mentionn plusieurs fois dans la Bible : le chne de Sichem (Gn 35, 4 ; dans le sanctuaire du Seigneur Sichem : Jos. 24, 26 ;  Chne des Devins  de Jg. 9, 37, o Abimlek fut lev la dignit royale : Jg. 9, 6) ;  Chne des Pleurs , prs de Bthel (Gn 35, 8) ;  Chne de Tabor  (1 S 10, 3)... (V. flore. Dictionnaire illustr de la Bible. Edit. Bordas) 

   Autres traductions et interprtations possibles (Ps. 84 7). Exemples :

   Toranique : (...) Ce verset dit :
"En traversant la valle des larmes, ils en font un pays de sources
que, en plus, une pluie prcoce couvre de bndictions". C'est tout le programme de nos vies.
Et il l'explique ainsi:
"ha tsaddiqim vrim bmeq ha bakha ch hou haguhinam (les justes traversent la valle des larmes qui est l'enfer),
ou micham malim... (et de l ils font monter). (Source : modia.org).
   Interprtation plutt surprenante ?

   Autre : le lexique hbreu.

   Nous dirons : Les gens de la Synagogue ne reconnaissent pas que la Premire Maison d'adorations de Hachem sur la plante terre s'appelle le Cube (la Ka'bah). Selon eux, la Premire Maison (ou Demeure - Bethel) serait plutt le Temple de Salomon (sur lui la Paix !). Et aux gens de l'Evangile de les suivre et d'mettre le mme avis. Pour nous, le Temple de Salomon (sur lui la Paix !) n'est que la Deuxime Maison (ou Demeure) sur terre. N'en dplaise aux critiques, ergoteurs, adversaires et opposants de la Religion divine !

   Autre : hb. : bakha. euphratica
   Plante qui joua un rle important lors du combat que David engagea contre les Philistins " dans la basse plaine de Repham ". (2S 5:22-25 ; 1Ch 14:13-16.) On ne trouve quune seule autre mention de cette plante, en Psaume 84:6 : " Passant par la basse plaine des bakas, ils la changent en source. " Il est peut-tre question de la mme " basse plaine de Repham " o se droula le combat de David et quon situe au S.-O. de Jrusalem. (...) (Source :blog...)
   Rappel : Des livres comme Samuel, chroniques, des rois, etc., ne sont que des livres d'histoires crits et mis en pages par les gens de la Synagogue. Ils ne sont pas des livres rvls aux Prophtes des Fils d'Isral et des Judass. Donc ouvrages caution, ne prter que peu de crdibilit... A la lumire du Coran, nous savons tous que les gens de la Synagogue et les Judass ne portent pas dans leurs coeurs des prophtes rois comme David et son fils Salomon (sur eux la Paix !). Peu s'en faut ! L'histoire biblique reste donc une histoire tronque, non une source de rfrences pour le monde coranique...

   Autre : On a dit : La valle de Rephaim ne peut tres la valle de Baca, pour les raisons suivante :

1- Baca est une valle qui manque deau, une valle sche comme lont compris un bon nombre de traducteurs :

(CEV) When they reach Dry Valley, springs start flowing, and the autumn rain fills it with pools of water.

(GNB) As they pass through the dry valley of Baca, it becomes a place of springs; the autumn rain fills it with pools.

La valle sche de Baca, est une valle qui manque deau, elle est donc sans agriculture, comme la dit Abraham (Paix sur lui) :

Le Coran 14 :37. notre Seigneur, j'ai tabli une partie de ma descendance dans une valle sans agriculture, prs de Ta Maison sacre [la Kaaba]

Contrairement la valle de Rphaim, qui est plein deau, et fconde :

Rephaim, Or Giants, The

THE VALLEY OF

Was exceedingly fruitful

Isa_17:5;

Source : R. A. Torrey's New Topical Textbook.
_________________________

Rephaim

2. A valley:
Boundary between Judah and Benjamin

Jos_15:8; Jos_18:16
Battle ground of David and the Philistines
2Sa_5:18; 2Sa_5:22; 2Sa_23:13; 1Ch_11:15; 1Ch_14:9
Productiveness of
Isa_17:5
Source : Nave's Topics.
_________________________

Le dictionnaire Biblique Arabe confirme :

قاموس الكتاب المقدس :

وادي الرفائيين:
واد مشهور بالخصب بين بيت أورشليم ( 2 صم 23: 13 ويش 15: 8 و 18: 16 )

Source : http://popekirillos.net/ar/bible/dictionary/read.php?id=770
_________________________

   Autre : la traduction suppose que l'expression hbraque עֵמֶקהַבָּכָא ('EMEQ habbakha ) est le nom d'une valle aride autrement inconnue par laquelle les plerins de Jrusalem ont pass. Le terme בָּכָא (le bakha') peut tre le nom d'un type particulier de plante ou d'arbuste qui s'est dvelopp en cette valle. O. Borowski (agriculture dans ge de fer Isral, 130) suggre que ce soit la mre noire. Certains prennent l'expression en tant que purement mtaphorique et rapportent le בָּכָא au בָּכָה de racine (bakhah,  pour pleurer "). Dans ce cas-ci on pourrait traduire,  la valle des pleurs  ou  la valle de l'affliction.  (Voir...)
   The translation assumes that the Hebrew phrase עֵמֶק הַבָּכָא (emeq habbakha) is the name of an otherwise unknown arid valley through which pilgrims to Jerusalem passed. The term בָּכָא (bakha) may be the name of a particular type of plant or shrub that grew in this valley. O. Borowski (Agriculture in Iron Age Israel, 130) suggests it is the black mulberry. Some take the phrase as purely metaphorical and relate בָּכָא to the root בָּכָה (bakhah, to weep). In this case one might translate, the valley of weeping or the valley of affliction.

   Autre (vanglique) :
   1. Baca, nom d'une valle qui se trouve sur le chemin de Jrusalem. Ce mot signifie mrier ; il signifie aussi les pleurs, et c'est cette dernire tymologie qu'il est fait allusion Ps. 84. 6 Passant dans la valle de Baca, ils la rduisent en fontaines (de rjouissances). Il est possible que cette valle ft la mme que celle de Repham. (Dic. de la Bible. Jean Augustin Bost).
   2. BAKA' (strong n1056)
   Phontique : (baw-kaw')
   Type : Nom propre locatif
   Baca = "pleurer, dgoutter, verser des larmes"
   1) valle de Palestine. Traduit dans la Bible Louis Segond par Baca
_________________________

   Autre : Baka (S.); Baca; Baumier (F., J., T.): arbuste rsineux, portant le nom de baka, ce qui selon certains auteurs, signifie dgoutter, ou verser des larmes; une sorte de baume dcoule de cet arbuste. Le mot baka pourrait aussi tre un subst. signif. les pleurs. Valle de Palestine #Ps 84.7 tirant son nom des arbres rsineux qui y croissaient; cest peut-tre la valle des Repham, car on y trouvait de tels arbres #2Sa 5.22, 23 mais les vers. gr. et syriaque tiennent ce terme pour une mtaphore, analogue lexpression "valle de lombre de la mort". Baka signif. alors nimporte quelle "valle de larmes".

   Et aussi : Le mot hbreu employ drive dune racine qui signifie  pleurer . (Voir Gn 21:16.) Il semble donc dsigner une plante, un arbuste ou un arbre qui scrte des larmes de gomme ou peut-tre un suc laiteux. On ne peut lidentifier avec certitude ; le nom baka nest quune transcription du mot hbreu. Lopinion rabbinique qui lassocie au mrier (galement la traduction de KJ par exemple) est apparemment dnue de fondement. Nombre de biblistes ont mis lide quil pouvait sagir de baumiers (dont il existe plusieurs varits dans les diffrentes familles darbres), car ils exsudent de la gomme ou de la rsine. Certains botanistes penchent pour un baumier de la famille des peupliers (Populus euphratica), surtout en raison de la facilit avec laquelle ses feuilles remuent la moindre brise, mettant un bruissement. Nanmoins, la Bible ne spcifie pas ce qui provoqua  le bruit dune marche . (taient-ce les feuilles, les branches ou une autre partie de la plante ?) Elle dit seulement que ce bruit se produisit dans  les cimes  des plantes. Ce ne fut peut-tre quun simple bruissement qui servit de signal ou bien, comme lavancent certains, un bruit assez fort caus par un vent imptueux qui servit couvrir, ou mme simuler le bruit dune arme en marche. 2S 5:24 ; 1Ch 14:15.
_________________________

Albert Barnes dans son commentaire, a propos du verset qui parle de la valle de Baca
-----------------------------
Psa 84:6 -
Who passing through the valley of Baca -
This is one of the most difficult verses in the Book of Psalms, and has been, of course, very variously interpreted

Source : Albert Barnes' Notes on the Bible /Albert Barnes (1798-1870)

Traduction :
Cest un verset parmi les versets les plus difficiles dans le livre des Psaumes, et a eu naturellement, beaucoup dinterprtations diffrentes.

-----------------------------

Et ici, on affirme quon a pu comprendre cest quoi la valle de Baca :

The valley of Baca is a phrase that we don't quite understand. It would appear to be sort of a dry place. Who even when he passes through dry places it becomes a well and the rain fills the pools.

Source : Smith, Chuck. "Psalm 81-90," C2000 Series. The Word for Today. Blue Letter Bible. 7 Aug 2005. 30 Jun 2007. (blueletterbible.org)

Autre : La Valle de Baca. Dcryptage.

On a dit : La valle de Baca cest la valle des baumiers ou de mriers.

Premirement:

    les arbres du mrier Bekhaim est sous forme plurielle, tandis que Baca est au singulier. Dans beaucoup de traductions est crit par une lettre majuscule B , qui veut dire que cest un nom propre de la valle (valle de Baca).

Deuximement :

    En supposant que cest la valle des mriers / mulberry trees o des baumiers / balsam trees... :

Ps 84:6
Quand ils traversent la valle du Baumier - ils la changent en un lieu aux eaux jaillissantes, - la pluie mme vient y rpandre ses bndictions
La Bible de Pirot Clamer

Commentaires :

Psa 84

    and, according to the old Jewish lexicographers, of the mulberry-tree (Talmudic תּוּת, Arab. tût); but according to the designation, of a tree from which some kind of fluid flows, and such a tree is the Arab. baka'un, resembling the balsam-tree, which is very common in the arid valley of Mecca ...
    Keil & Delitzsch Commentary on the old testament.

2Sa (5:17-25)

    .. Baca, according to Abulfadl, is the name given in Arabic to a shrub which grows at Mecca and resembles the balsam, except that it has longer leaves and larger and rounder fruit, and from which, if a leaf be broken off, there flows a white pungent sap, like a white tear, which is all probability gave rise to the name בּכא = בּכה, to weep (vid., Celsii, Hierob. i. pp. 338ff., and Gesenius, Thes. p. 205).
    Keil & Delitzsch Commentary on the Old Testament

2Sa 5:23 -
The mulberry trees -

    Rather, the Bacah-tree, and found abundantly near Mecca. It is very like the balsam-tree, and probably derives its name from the exudation of the sap in drops like tears when a leaf is torn off. Some think the valley of Baca Psa_84:6 was so called from this plant growing there.
    Albert Barnes' Notes on the Bible
    _________________________

Encore :

According to Arabic writers the Baca tree is similar to the balsam (Balsamodendron opobalsamum), and grows near Mecca ; no such tree is, however, known in Palestine...

INTERNATIONAL STANDARD BIBLE ENCYCLOPEDIA
James Orr, M.A., D.D., General Editor

http://cf.blueletterbible.org/isbe/isbe.cfm?id=6194

_________________________

Le Dictionnaire de la sainte Bible (arabe) :


قاموس الكتاب المقدس
شَجر البُكا:
ربما يقصد به شجر البلسم أو ما يشبهه. ففي بلاد العرب، قرب مكة شجر بهذا الاسم. يشبه شجر البلسم أو البلسان، وله عصارة بيضاء لاسعة. وقد سمى شجر البُكا، نسبة لن تلك الأشجار تنضج بالصموغ، أو نسبة لقطرات الندى التي تقع عليه.
تنتشر تلك الأشجار في وادي الرفائين ( 2 صم 5: 22-24 و 1 أخبار 14: 14 و 15 ). أما وادي البكاء المذكور في مز 84: 6 فربما يكون بقعة جغرافية. ولكن يرجح انه مجرد فكرة تحمل معنى عميقاً، فإن أولئك الذين لهم اختبار طيب مع الرب، بنعمته تتحول المآسي في حياتهم إلى افراح
http://popekirillos.net/ar/bible/dictionary/read.php?id=1214

On a dit : larbre de Bokah (en arabe), en Arabie prt de la Mecque un arbre ayant ce nom, ressemble au baumier puis aprs ils disent : Mais en ce qui concerne la valle des pleurs cite dans Psa 84 :6, peut tre qu'il sagit dun endroit gographique, mais cest probablement une mtaphore qui porte un sens profond, de ceux qui ont une bonne preuve / exprience avec le Seigneur, et lequel par sa grce, voient leurs tristesses se transformer dans leur vie en une prosprit.

On a dit : Pour le verset de la Gense dont tu parlais, on dit que les baumiers taient transports par les Ismalites, ce qui nous fais toujours sentir lodeur de lArabie.

Mais quoi quil en soit, la Mecque contient beaucoup de baumiers, ce qui fait au moins que la prophtie ne se contredis pas avec ce que nous disons (si la traduction est correcte)

Voyant ce que dit une spcialiste saoudienne, Dr Khadidja Al Harbi, dans un article publi dans le journal de Riyad le 23-05-2004 :
http://www.alriyadh.com/Contents/23-05- ... _16849.php
Ce qui est intressant commence la ligne 27.


Bakah, ou cest Bkah ? La valle et l'arbre de la contradiction.

Psa 84:6 (84:7) עברי בעמק הבכא מעין ישׁיתוהו גם־ברכות יעטה מורה׃

Voici le mot en question : בכא compos de 3 lettres : Bet, Kaf, Aleph.
ב = Bet = B
כ = Kaf / Khaf = K
א = Alef. = A

Cest ce quon a : BKA

Maintenant comment prononcer la lettre K ?
Kaf ou Khaf ? a dpend si on met un point ou on ne met pas de point :

Image

Comme on le voit, dans le verset, il n'y a aucun point dans toute la phrase, tel est le cas dans les manuscrits, donc choisir Khaf au lieu de Kaf n'est qu'un point de vue, puisque les traducteurs et commentatteurs n'ont pu connaitre la signification ou l'endroit de cette valle.
_________________________

Autre variante propose : le dictionnaire en Anglais.

    H1056
    בּכא
    bâkâ'
    baw-kaw'
    From H1058; weeping; Baca, a valley in Palestine: - Baca.

ce qui veut dire, que ce dictionnaire, donne des significations, et non pas une seule interprtation :
1-Pleurer.
2-Baca : une valle en palestine.

Ps 84

    ... עמק הבּכא does not signify the Valley of weeping, as Hupfeld at last renders it (lxx κοιλάδα τοῦ κλαυθμῶνος), although Burckhardt found a [Arab.] wâdî 'l-bk' (Valley of weeping) in the neighbourhood of Sinai. In Hebrew weeping is בּכי, בּכה, בּכוּת, not בּכא

    Keil & Delitzsch Commentary on the old testament.

Voici un commentaire en franais :

    Les hbrasants modernes font remarquer que Baca diffre trop du mot hbreu signifiant: pleurs (beki ou bek), pour pouvoir tre pris dans cette acception. Ils y voient le nom dun arbre qui ne crot que dans des lieux arides. Cette explication elle aussi nous ramne lide dune contre o leau fait dfaut.

    ANNONOT_AT Notes Bible Annotee Ancien Testament

On peut couter le mot pleure en hbreu pour se rassurer que c'est diffrent de Baca, et on vas chercher dans le meme dictionnaire que tu as cit Strongs Hebrew and Greek Dictionaries
(Dictionaries of Hebrew and Greek Words taken from Strong's Exhaustive Concordance by James Strong, S.T.D., LL.D., 1890.) :

B@kiy Image
Source :
http://www.searchgodsword.org/lex/heb/view.cgi?number=01065

En cherchons ce mot sur la Bible hbreu, voila ce qu'on trouve :

Job 16:16 My face is foul with weeping, and on my eyelids is the shadow of death;

Job 16:16 Mon visage est enflamm force de pleurer, et sur mes paupires est l'ombre de la mort,

Normalement on doit trouver le mme mot, puisqu'on parle du weeping, mais ce n'est pas le cas, et ce mot s'est rpt dans la Bible plusieurs fois, on le trouve galement dans :
Gen_45:2; Deu_34:8; Jdg_21:2; 2Ki_20:3; Ezr_3:13; Est_4:3; Job_16:16; Job_28:11; Psa_6:8; Psa_30:5; Psa_102:9; Isa_15:2; Isa_15:3; Isa_15:5; Isa_16:9; Isa_22:4; Isa_22:12; Isa_38:3; Isa_65:19; Jer_3:21; Jer_9:10; Jer_31:9; Jer_31:15; Jer_31:16; Jer_48:5; Jer_48:32; Joe_2:12; Mal_2:13;

Tandis que le mot Baca cit dans les psaumes ne se trouve qu'une seul fois dans toute la Bible, dans les psaumes videment.

Maintenant, et aprs l'avoir cout le mot en hbreu, voyons si l'criture des deux mots (en hbreu) se ressemblent  :

Beky :
Image

Baca :
Image

La valle de Baca cest, et selon les commentateurs et traducteurs bibliques, ceci :

  • Valle des larmes.
  • Valle de Rphaim.
  • Valle des pleurs.
  • Valle dune plante qui sappelle Bakah.
  • Valle du mrier.
  • Valle des baumiers.
  • Valle de lombre de la mort.
  • Nimporte quelle valle.
  • Valle de Ain Al-Harameje.
  • Valle de Hinnoum.
  • Valle de Boukim.
  • Valle aride en un endroit saint.
  • Se trouve bethel.
  • Beka au Liban.

ד גַּם-צִפּוֹר מָצְאָה בַיִת, וּדְרוֹר קֵן לָהּ-- אֲשֶׁר-שָׁתָה אֶפְרֹחֶיהָ:אֶת-מִזְבְּחוֹתֶיךָ, יְהוָה צְבָאוֹת-- מַלְכִּי, וֵאלֹהָי. ה אַשְׁרֵי, יוֹשְׁבֵי בֵיתֶךָ-- עוֹד, יְהַלְלוּךָ סֶּלָה. ו אַשְׁרֵי אָדָם, עוֹז-לוֹ בָךְ; מְסִלּוֹת, בִּלְבָבָם. ז עֹבְרֵי, בְּעֵמֶק הַבָּכָא-- מַעְיָן יְשִׁיתוּהוּ;גַּם-בְּרָכוֹת, יַעְטֶה מוֹרֶה. ח יֵלְכוּ, מֵחַיִל אֶל-חָיִל; יֵרָאֶה אֶל-אֱלֹהִים בְּצִיּוֹן. ט יְהוָה אֱלֹהִים צְבָאוֹת, שִׁמְעָה תְפִלָּתִי;הַאֲזִינָה אֱלֹהֵי יַעֲקֹב סֶלָה. י מָגִנֵּנוּ, רְאֵה אֱלֹהִים; וְהַבֵּט, פְּנֵי מְשִׁיחֶךָ. יא כִּי טוֹב-יוֹם בַּחֲצֵרֶיךָ, מֵאָלֶף:בָּחַרְתִּי--הִסְתּוֹפֵף, בְּבֵית אֱלֹהַי; מִדּוּר, בְּאָהֳלֵי-רֶשַׁע. יב כִּי שֶׁמֶשׁ, וּמָגֵן-- יְהוָה אֱלֹהִים:חֵן וְכָבוֹד, יִתֵּן יְהוָה;לֹא יִמְנַע-טוֹב, לַהֹלְכִים בְּתָמִים. יג יְהוָה צְבָאוֹת-- אַשְׁרֵי אָדָם, בֹּטֵחַ בָּךְ.

En traversant la valle des larmes, ils en font un pays de sources, quen outre une pluie prcoce couvre de bndictions. (sefarim.fr)

مَا أَحْلَى مَسَاكِنَكَ يَا رَبَّ الْجُنُودِ. تَشْتَاقُ بَلْ تَتُوقُ نَفْسِي إِلَى دِيَارِ الرَّبِّ. قَلْبِي وَلَحْمِي يَهْتِفَانِ بِالإِلَهِ الْحَيِّ. اَلْعُصْفُورُ أَيْضاً وَجَدَ بَيْتاً وَالسُّنُونَةُ عُشّاً لِنَفْسِهَا حَيْثُ تَضَعُ أَفْرَاخَهَا مَذَابِحَكَ يَا رَبَّ الْجُنُودِ مَلِكِي وَإِلَهِي. طُوبَى لِلسَّاكِنِينَ فِي بَيْتِكَ أَبَداً يُسَبِّحُونَكَ. سِلاَهْ. طُوبَى لِأُنَاسٍ عِزُّهُمْ بِكَ. طُرُقُ بَيْتِكَ فِي قُلُوبِهِمْ. عَابِرِينَ فِي وَادِي الْبُكَاءِ يُصَيِّرُونَهُ يَنْبُوعاً. أَيْضاً بِبَرَكَاتٍ يُغَطُّونَ مُورَةَ. يَذْهَبُونَ مِنْ قُوَّةٍ إِلَى قُوَّةٍ. يُرَوْنَ قُدَّامَ اللهِ فِي صِهْيَوْنَ. يَا رَبُّ إِلَهَ الْجُنُودِ اسْمَعْ صَلاَتِي وَاصْغَ يَا إِلَهَ يَعْقُوبَ. سِلاَهْ. يَا مِجَنَّنَا انْظُرْ يَا اللهُ وَالْتَفِتْ إِلَى وَجْهِ مَسِيحِكَ. لأَنَّ يَوْماً وَاحِداً فِي دِيَارِكَ خَيْرٌ مِنْ أَلْفٍ. اخْتَرْتُ الْوُقُوفَ عَلَى الْعَتَبَةِ فِي بَيْتِ إِلَهِي عَلَى السَّكَنِ فِي خِيَامِ الأَشْرَارِ. لأَنَّ الرَّبَّ اللهَ شَمْسٌ وَمِجَنٌّ. الرَّبُّ يُعْطِي رَحْمَةً وَمَجْداً. لاَ يَمْنَعُ خَيْراً عَنِ السَّالِكِينَ بِالْكَمَالِ. يَا رَبَّ الْجُنُودِ طُوبَى لِلإِنْسَانِ الْمُتَّكِلِ عَلَيْكَ!
(copticchurch.net)

5 طُوبَى لأُنَاسٍ أَنْتَ قُوَّتُهُمْ. الْمُتَلَهِّفُونَ لاتِّبَاعِ طُرُقِكَ الْمُفْضِيَةِ إِلَى بَيْتِكَ المُقَدَّسِ.
6 وَإِذْ يَعْبُرُونَ فِي وَادِي الْبُكَاءِ الْجَافِّ، يَجْعَلُونَهُ يَنَابِيعَ مَاءٍ، وَيَغْمُرُهُمُ الْمَطَرُ الْخَرِيفِيُّ بِالْبَرَكَاتِ.
7 يَنْمُونَ مِنْ قُوَّةٍ إِلَى قُوَّةٍ، إِذْ يَمْثُلُ كُلُّ وَاحِدٍ أَمَامَ اللهِ فِي صِهْيَوْنَ.
8 يَارَبُّ إِلَهَ الْجُنُودِ اسْمَعْ صَلاَتِي، وَاصْغَ إِلَيَّ يَاإِلَهَ يَعْقُوبَ.
9 يَااللهُ مِجَنَّنَا، انْظُرْ بِعَيْنِ الرَّحْمَةِ إِلَى مَنْ مَسَحْتَهُ مَلِكاً.
10 إِنَّ يَوْماً وَاحِداً أَقْضِيهِ دَاخِلَ دِيَارِكَ خَيْرٌ مِنْ أَلْفِ يَوْمٍ خَارِجَهَا. اخْتَرْتُ أَنْ أَكُونَ بَوَّاباً فِي بَيْتِ إِلَهِي عَلَى السَّكَنِ فِي خِيَامِ الأَشْرَارِ.
11 لأَنَّ الرَّبَّ الإِلَهَ شَمْسٌ وَتُرْسٌ. الرَّبُّ يُعْطِي نِعْمَةً وَمَجْداً؛ لاَ يَمْنَعُ أَيَّ خَيْرٍ عَنِ السَّالِكِينَ بِالاسْتِقَامَةِ.
12 يَارَبَّ الْجُنُودِ، طُوبَى لِلإِنْسَانِ الْمُتَّكِلِ عَلَيْكَ.   (http://www.biblegateway.com/)

ד גַּם-צִפּוֹר מָצְאָה בַיִת, וּדְרוֹר קֵן לָהּ-- אֲשֶׁר-שָׁתָה אֶפְרֹחֶיהָ:אֶת-מִזְבְּחוֹתֶיךָ, יְהוָה צְבָאוֹת-- מַלְכִּי, וֵאלֹהָי. ה אַשְׁרֵי, יוֹשְׁבֵי בֵיתֶךָ-- עוֹד, יְהַלְלוּךָ סֶּלָה. ו אַשְׁרֵי אָדָם, עוֹז-לוֹ בָךְ; מְסִלּוֹת, בִּלְבָבָם. ז עֹבְרֵי, בְּעֵמֶק הַבָּכָא-- מַעְיָן יְשִׁיתוּהוּ;גַּם-בְּרָכוֹת, יַעְטֶה מוֹרֶה. ח יֵלְכוּ, מֵחַיִל אֶל-חָיִל; יֵרָאֶה אֶל-אֱלֹהִים בְּצִיּוֹן. ט יְהוָה אֱלֹהִים צְבָאוֹת, שִׁמְעָה תְפִלָּתִי;הַאֲזִינָה אֱלֹהֵי יַעֲקֹב סֶלָה. י מָגִנֵּנוּ, רְאֵה אֱלֹהִים; וְהַבֵּט, פְּנֵי מְשִׁיחֶךָ. יא כִּי טוֹב-יוֹם בַּחֲצֵרֶיךָ, מֵאָלֶף:בָּחַרְתִּי--הִסְתּוֹפֵף, בְּבֵית אֱלֹהַי; מִדּוּר, בְּאָהֳלֵי-רֶשַׁע. יב כִּי שֶׁמֶשׁ, וּמָגֵן-- יְהוָה אֱלֹהִים:חֵן וְכָבוֹד, יִתֵּן יְהוָה;לֹא יִמְנַע-טוֹב, לַהֹלְכִים בְּתָמִים. יג יְהוָה צְבָאוֹת-- אַשְׁרֵי אָדָם, בֹּטֵחַ בָּךְ.
ד גַּם-צִפּוֹר מָצְאָה בַיִת, וּדְרוֹר קֵן לָהּ-- אֲשֶׁר-שָׁתָה אֶפְרֹחֶיהָ:אֶת-מִזְבְּחוֹתֶיךָ, יְהוָה צְבָאוֹת-- מַלְכִּי, וֵאלֹהָי. ה אַשְׁרֵי, יוֹשְׁבֵי בֵיתֶךָ-- עוֹד, יְהַלְלוּךָ סֶּלָה. ו אַשְׁרֵי אָדָם, עוֹז-לוֹ בָךְ; מְסִלּוֹת, בִּלְבָבָם. ז עֹבְרֵי, בְּעֵמֶק הַבָּכָא-- מַעְיָן יְשִׁיתוּהוּ;גַּם-בְּרָכוֹת, יַעְטֶה מוֹרֶה. ח יֵלְכוּ, מֵחַיִל אֶל-חָיִל; יֵרָאֶה אֶל-אֱלֹהִים בְּצִיּוֹן. ט יְהוָה אֱלֹהִים צְבָאוֹת, שִׁמְעָה תְפִלָּתִי;הַאֲזִינָה אֱלֹהֵי יַעֲקֹב סֶלָה. י מָגִנֵּנוּ, רְאֵה אֱלֹהִים; וְהַבֵּט, פְּנֵי מְשִׁיחֶךָ. יא כִּי טוֹב-יוֹם בַּחֲצֵרֶיךָ, מֵאָלֶף:בָּחַרְתִּי--הִסְתּוֹפֵף, בְּבֵית אֱלֹהַי; מִדּוּר, בְּאָהֳלֵי-רֶשַׁע. יב כִּי שֶׁמֶשׁ, וּמָגֵן-- יְהוָה אֱלֹהִים:חֵן וְכָבוֹד, יִתֵּן יְהוָה;לֹא יִמְנַע-טוֹב, לַהֹלְכִים בְּתָמִים. יג יְהוָה צְבָאוֹת-- אַשְׁרֵי אָדָם, בֹּטֵחַ בָּךְ.

6 Heureux l'homme dont la force est en toi ! Ils trouvent dans leur cur des chemins tout tracs.
7 Passant par la valle de Baca, ils la changent en fontaines, Et la pluie d'automne la couvre de bndictions.
8 Ils vont de force en force, Pour se prsenter devant Dieu en Sion.
9 Eternel, Dieu des armes ! coute ma prire ; Prte l'oreille, Dieu de Jacob !
(Jeu d'instruments.)
10 Toi qui es notre bouclier, vois, Dieu ! Et regarde la face de ton oint !
11 Car mieux vaut un jour dans tes parvis que mille ailleurs. J'aime mieux me tenir sur le seuil de la maison de mon Dieu Que d'habiter dans les tentes des mchants.
12 Car l'ternel Dieu est un soleil et un bouclier, L'Eternel donne la grce et la gloire, Il ne prive d'aucun bien ceux qui marchent dans l'intgrit.
13 Eternel des armes ! heureux l'homme qui se confie en toi !
Notes : "
La valle de Baca. Daprs la tradition juive, ce nom signifierait : valle des pleurs. Sagit-il dune valle portant rellement ce nom et redoute pour son aridit ou pour toute autre cause ? La suite du verset fait penser des lieux arides, que lesprance et la foi du fidle transforment en lieux de dlices. Cest la pense dveloppe dans le Psaume 63, qui se rapporte la fuite de David dans la partie la plus dessche du dsert de Juda. Peut-tre y a-t-il ici allusion quelque incident de cette fuite : la valle qui, ce moment-l, a t celle des pleurs, sera transforme, au retour, en valle de sources rafrachissantes. Les hbrasants modernes font remarquer que Baca diffre trop du mot hbreu signifiant : pleurs (beki ou bek), pour pouvoir tre pris dans cette acception. Ils y voient le nom dun arbre qui ne crot que dans des lieux arides. Cette explication elle aussi nous ramne lide dune contre o leau fait dfaut.
Ils la changent. . . Les circonstances les plus dfavorables deviennent, pour le fidle qui marche avec Dieu, autant de moyens de bndiction. Dans ce cas-ci une pluie rafrachissante vient aider aux voyageurs franchir ce mauvais pas.
La pluie dautomne : voir Jrmie 3.3-5, note. 3 5 Il y a en Canaan deux saisons des pluies, sans lesquelles la rcolte est compromise, celle de lautomne, au moment des semailles, et celle du printemps, un peu avant la pleine maturit ; la privation de ces pluies passait pour un grand chtiment de Dieu. Comparez Deutronome 11.14 ; 28.24 ; 1Rois 17.1-24 ; Jrmie 14.1-22 ; 15.2-3. Le moment o parlait Jrmie, relativement tranquille au point de vue politique, tait signal par les flaux de la nature, la scheresse en particulier (5.24-25), qui rendaient la jactance du peuple (2.35) doublement coupable. Les chtiments divins, aussi bien que les rformes commences par le pieux roi Josias, ne faisaient quamener sur les lvres de ces infidles des formules mensongres de pit et desprance." (levangile.com)
Pour se prsenter devant Dieu en Sion : Makkah.
_________________________

5 Bni est lhomme dont la vigueur en toi, et ceux au cur desquels sont les chemins.
6 Qui passant par la valle de Baca en font un puit ; la pluie aussi remplit les mares. (kingjamesfrancaise.com)

6 Passant par la basse plaine des bakas, ils la changent en source ; oui, de bndictions senveloppe linstructeur. (watchtower.org)

Passant par la valle de Baca, ils la rduisent en fontaines ; la pluie aussi comble les marais (David Martin,American Bible Society)

Lorsqu'ils traversent la valle des Larmes ils la changent en un lieu plein de sources, et la pluie d'automne la couvre aussi de bndictions. (Chanoine Crampon).

 Ceux qui traversent la valle de Bacha en font une source ; la pluie d'automne rpand aussi ses bndictions.

 Ceux qui traversent la valle de Bacha en font une source ; la pluie d'automne rpand aussi ses bndictions.

Ceux qui traversent la valle de Bacha en font une source ; la pluie d'automne rpand aussi ses bndictio

ns. (Samuel Cahen, Franais, judeopedia.org)

Quand ils passent au val du Baumier, o l'on mnage une fontaine, surcrot de bndiction, la pluie d'automne les enveloppe. (La Bible de Jrusalem).
Notes : Baumier. Dans 7 mss et les versions, val des pleurs ( l'audition les mots sont identiques), cf. Jg 2 5. Le Baumier (ou l'arbre pleureur) doit tre ici le micocoulier, cf. 2 S 5 23-24. Le Val du Micocoulier, au nord de la valle de Hinnom (Ghenne), tait la dernire tape du plerinage, au carrefour des routes venant du nord, de l'ouest et du sud, cf. 2 S 5 17-25.

"les enveloppe". Texte incertain ; grec : le lgislateur donnera des bndictions. On peut corriger pour lire : le guide criera des bndictions. Nous garderons le texte hbr. L'allusion la premire pluie d'automne permettrait de rfrer le Ps. la fte des Tentes, Ex. 23 14+)

7 Quand ils passent par la valle du Baumier, ils la changent en oasis ; et mme la pluie d'automne la couvre d'tangs. (BFC)
7 Lorsqu'ils traversent la valle du Baka, ils en font une oasis, et la pluie d'automne la couvre aussi de bndictions. (NBS)
7 en passant par le val des Baumiers ils en font une oasis, les premires pluies le couvrent de bndictions. (TOB) (lire.la-bible.net)

(84:7) Lorsqu'ils traversent la valle de Baca, Ils la transforment en un lieu plein de sources, Et la pluie la couvre aussi de bndictions. (info-bible.org)

Remarques : Pluies Makkah

Concernant le climat dans la rgion de Makkah. Par rapport au verset biblique : La pluie dautomne (Ps. 84 6). Cette explication elle aussi nous ramne lide dune contre o leau fait dfaut, a-t-on dit ci-joint.

   A ce sujet, on a dit notamment que le climat de la Mecque est sec pendant lt, et il y a pas de pluie pendant lhiver. (Voir : http://www.islamonline.net/Arabic/Hajj/ ... 5/04.shtml
On dit que la pluie de Makkah (la Mecque) est gnralement rare (la moyenne = 10mm 33 mm / an.)... On dit aussi que parfois, et quand il pleut ; la pluie peut causer des dgts importants (voir photos ci-joint).

Maintenant, comparant ce climat avec la valle de Baca cit dans le psaumes :

...la valle de Baca est une valle sche, comme le soulignent de nombreux commentateurs et des traducteurs, par exemple :

(CEV) When they reach Dry Valley, springs start flowing, and the autumn rain fills it with pools of water.

(GNB) As they pass through the dry valley of Baca, it becomes a place of springs; the autumn rain fills it with pools.

Concentrons nous sur la traduction GNB (Good News Bible), o on dit que cest une valle sche o tombe la pluie de lautomne ce qui veut dire que les traducteurs ont compris que la pluie de cette valle est une pluie qui tombe en une seule saison, qui est le cas de Makkah (la Mecque).


Regardez la Gouttire lorsqu'il pleut.  

Inondations Ka'bah. Pour preuve :


   Inondation : 1941.


_________________________

L'arbre du mystre. L'arbre pour l'tre humain semble tre une pierre d'achoppement et de chute. Avec Eve, l'homme aura un problme : tromper par sa femme, il devra en payer les consquences. Avec Hagar, ce sera une cause de chute et de perdition pour les gens de la Bible. Avec Marie, la vierge, la pure, mre du Messie, le Dattier sera encore une cause de chute et de perdition.
   En attendant, "BAKKA", chez les commentateurs et traducteurs, semble tre un sujet de verse et de controverse perptuel. Mme les traducteurs toraniques traduisent diffremment. Nous avons pu le constater avec tout ce qui a t rapport. Toutefois, et si nous revenons au rcit mme de Agar, mre d'Ismal (sur lui la Paix !), nous y trouvons : Le fils dAbbs raconte : Abraham les emmena, elle et son fils Ismal, quelle allaitait (encore), et les laissa prs de la Maison, prs dun grand arbre situ en haut du [lieu o se trouve] Zamzam, en haut de [l'endroit o se trouve maintenant] la Mosque. Il ny avait alors personne Makkah (La Mecque), et il ne sy trouvait pas deau...
   On mentionne un arbre sans toutefois lui donner un nom prcis. Il est l, et il existe. Puis, on ajoute : . [Le lieu o allait tre btie] la Maison tait lev comme une petite colline ; les crues survenaient et passaient droite et gauche.
   Ici, il faut se reporter loin dans le temps, au temps de l'arrives des Prophtes Abraham et Ismal (sur eux la Paix !). Et non notre poque.
   Le puits de Zamzam
. Le traducteur biblique de traduire : Quand ils passent au val du Baumier, o l'on mnage une fontaine, surcrot de bndiction... Fontaine de Zamzam, sa source, en ce lieu aride : le Paradis. En ce lieu bni, une eau bnite natra. Une eau bnfique pour des milliers de gens de par le monde et les nations. Nul besoin d'y faire un puits, ce puits et cette eau seront un miracle perptuel jusqu' la fin des temps. 
  
Le matre du Lieu saint : le Prophte Ahmad (sur lui Prire et Paix !). Sa venue fera de ce lieu, un lieu saint plein de bndictions, de misricorde. Ce que semble vouloir dire d'ailleurs certaines traductions : le lgislateur donnera des bndictions - le guide criera des bndictions - Ici le Prophte Ahmad (sur lui Prire et Paix !), l'annonceur du NOUVELLE-TORAH pour l'humanit.
  
Quant la pluie, elle est certes la bienvenue en ce lieu aride, surtout pour le visiteur ou le plerin. Toutefois, l'attente tait, pour les nations, surtout travers le sceau de la Prophtie, le Prophte Ahmad (sur lui Prire et Paix !). Porteur de bndictions et de salut pour les nations... Sauveur de l'Humanit et Prophte des pcheurs...
  
Conclusion. Un verset biblique de plus que les gens de la Synagogue et de la Torah soumettront la censure. Il concernait pourtant leur avenir. Ils voient, tort, que les versets du chapitre 84 du Psautier, les concerne au temps du "Messie attendu", venir, la fin des temps. Mme son de cloche de la part de leurs frres de l'Evangile. Erreur manifeste. Aprs la venue des prophtes Zacharie et de son fils, le Messie fils de Marie (sur eux la Paix !), qu'arriva-t-il au Temple de Salomon ? Et qu'en firent les nouveaux propritaires et locataires ? Et qu'arriva-t-il ceux qui refusrent l'Evangile du NOM ? Et qu'arriva-t-il leurs descendances lors de la venue du Prophte Ahmad (sur lui Prire et Paix !) parmi eux ? Le rve de certains, notre poque, parmi les gens de la Synagogue et de la Torah, partie des gens de l'Evangile, gens du Dualisme (loges, sectes occultes, etc.) ; n'est-ce pas de rcuprer l'Esplanade des Mosques, Jrusalem, pour y construire le [prtendu] troisime Temple ? Prparant ainsi, pour les gens de la Synagogue et de la Torah, la venue toute prochaine du "Messie tant attentu" ; que le monde de l'Islam traditionnel considre, lui, comme tant plutt l'Imposteur, le FAUX-MESSIE, l'Antichrist, que le sceau de la Prophtie et tous les Prophtes ont annonc leurs peuples. Rien de moins, rien de plus ! Lequel sera dtruit par la main du sceau des Prophtes d'Isral, le Messie fils de Marie (sur eux la Paix !). C'est ce FAUX-MESSIE,  cet imposteur qui aura, par contre, la lourde charge de rassembler les gens de la Synagogue et de la Torah des quatre coins du monde, et enfin et surtout de tous les ramener Jrusalem pour un dernier combat avec le Commandeur des Croyants, le Mahdi et le sceau des Prophtes d'Isral, le Messie fils de Marie (sur eux la Paix !). Sur ce Jour, point de doute ce sujet ! Mais en aucun cas le rcit de ces temps venir ne sera comme nous le conte ou le raconte le monde de la Torah ou de l'Evangile leurs disciples et eux-mmes. La Bible originelle ayant disparue, ayant t tronque. Que reste-t-il ?  
   On a dit :
"Lorsque le Faux-Messie verra Ichoua (Jsus) (sur lui la Paix !), il se mettra fondre comme le sel dans de l'eau et il prendra la fuite. Ichoua (Jsus) le poursuivra en disant : J'ai un coup te donner, et tu ne m'chapperas pas ! Il le rejoindra la porte orientale de Lodd et le tuera..." (Transmis par le fils de Mdja).


Puits de Zamzam - Ka'bah -Makkah - Arabie.  

  • Valle aride en un endroit saint. Version retenue.

   Lieu. C'est ce sens que nous retiendrons : Valle aride en un endroit saint, et ceci conformment l'invocation du prophte Avraham (sur lui la Paix !) (Coran XIV 37). Cette  valle  est donc  une valle aride, une rgion aride et dsole. Cela correspond en tout point la  valle de la Mecque  laquelle est une  valle dsertique . Tel nest pas le cas de Jrusalem et de ses environs, ou d'autres contres. Deuximement :  Les gens  savancent avec une force toujours croissante, pour paratre devant leur Seigneur. , o ? Sion, soit ici Makkah (La Mecque). Point de rencontre des routes des plerins du monde entier. Biblique : District ou la Galile des nations. Troisimement : plus loin, il est dit : Elohm ! notre bouclier, vois, regarde la face de Ton messie. (10). Ici, selon les exgtes, le  messie  est probablement le grand-prtre, le pontife, chef de la communaut aprs lExil. Qui d'autre, aprs le fils de Marie, pouvait occuper rellement cette haute fonction sinon le Sceau de la Prophtie. Il est le Chef suprme aprs le deuxime Exil. Cest lui le futur chef de la Nouvelle communaut, la communaut sainte. Quatrimement : Le Psaume 84 (biblique) est un psaume de plerinage. Le Temple est une source de bonheur pour ces gens, ces plerins (84 6-8), comme pour les familiers du sanctuaire, 5, 11. Nagure, les gens montaient Jrusalem pour y accomplir leurs devoirs et leurs adorations. Maintenant, et aprs le deuxime Exil, cest Makkah (La Mecque) qui deviendra pour les gens du monde entier (cette fois), la direction nouvelle de leur Prire quotidienne, et surtout le lieu par excellence de leur Plerinage. Cest l quon fera revivre une fois par an, et chaque anne, la Fte dit du Sacrifice, cette tradition abrahamique. Cinquimement :

   A propos du passage (coranique):  de par Dieu, il incombe aux hommes qui peuvent [effectuer] le trajet de faire le Plerinage de la Maison  (Coran III 97), Dahhq a dit :  Lorsque ce verset sur le Plerinage fut rvl, le Messager de Dieu runit tous les gens des diffrentes religions et leur dit :
   O gens ! Dieu, Puissant et Majestueux, vous a prescrit le Plerinage ; faites-donc le Plerinage ! (Coran III 97)
   Une seule communaut traditionnelle (milla) le crut : cest celle qui reconnut que le Prophte (sur lui Prire et Paix !) est vridique et qui crut en lui. Cinq communauts traditionnelles[7] nirent et dirent :  Nous ny croyons pas [que Dieu a impos le Plerinage], nous ne prierons pas vers elle [la Maison] et nous ne la prendrons pas pour orientation rituelle . Cest alors que Dieu fit descendre :  quant celui qui nie, en vrit Dieu se passe des mondes  (Coran III 97)  

   Erreur biblique vidente.

   Il a dit: L'Eternel est venu de Sina, a resplendi sur lui depuis Sr, est apparu depuis le Mont Paran, et avec lui une partie de ses myriades d'anges; apportant une loi crite de sa main droite avec des lettres de feu.

Le Targoum de Jrusalem (3me traduction aramenne) traduit ainsi:

D.ieu s'est rvl du Mont Sina pour donner la Torah aux Enfants d'Isral.
Il s'est d'abord arrt sur le Mont Sr pour proposer la Torah aux Enfants d'Esa. Lorsqu'ils ont vu qu'il tait crit dedans "tu ne tueras point", ils ne l'ont pas accepte.
Il est apparu ensuite sur le Mont Paran pour la proposer aux Enfants d'Ismal. Lorsqu'ils ont vu qu'il tait crit dedans "tu ne voleras point", ils ne l'ont pas accepte.
Il s'est alors tourn vers le Mont Sina, avec des myriades d'anges saints Les Enfants d'Isral ont alors dit: Toute la parole de D.ieu nous la ferons et nous l'accepterons. Il a tendu sa main droite au milieu de flammes et a donn la Torah son Peuple.
   (Extraits du Sefer Hatodaah) - Le Midrach Rabba enseigne: il n'est pas un peuple auquel D.ieu n'ait propos la Torah. Et comme aucun ne l'a accepte, il l'a propose aux enfants d'Isral.

"Il a dit: L'Eternel est venu de Sina": Lorsque D.ieu s'est rvl pour donner la Torah Isral, il l'a propose toutes les nations.
Il s'est d'abord adress aux Fils d'Essav. "Acceptez vous ma Torah ?".
Ils ont demand : "Qu'est il crit l'intrieur"
"Tu ne tueras point.
Matre du Monde, toute l'existence de notre anctre Essav est le meurtre, comme il est dit "et les mains sont les mains d'Essav". (Gense 27, 22) et c'est la garantie que lui a donn son pre Its'hak "Tu vivras de ton pe" (Gense 287, 40). Nous ne pouvons accepter la Torah avec une telle condition. "
D.ieu s'est alors tourn vers les Enfants d'Amon et de Moav.
"Acceptez vous ma Torah ?".
Ils ont demand: "Qu'est il crit l'intrieur"
"Tu ne te livreras pas la dbauche.
Matre du Monde, toute l'essence de nos peuples tient de l'inceste de Loth, comme il est dit: "Les deux filles de Loth conurent de leur pre" (Gense, 19, 36).
Nous ne pouvons accepter la Torah avec une telle condition."
D.ieu est alors parti chez les Fis d'Ismal.
"Acceptez vous ma Torah ?".
Ils ont demand: "Qu'est il crit l'intrieur"
"Tu ne te voleras pas.
Matre du Monde, toute l'essence de notre peuple tient du vol et de la rapine, comme il est dit "Il sera un homme sauvage, il aura la main partout, et tous auront la main sur lui" (Gense 19, 12).
Nous ne pouvons accepter la Torah avec une telle condition."

   +++
"Les ftes juives" de Nissan Mendel rajoute:

D.ieu s'est alors tourn vers les habitants de Cannan, Tyr et Sidon.
"Acceptez vous ma Torah ?".
Ils ont demand: "Qu'est il crit l'intrieur"
"Tu ne feras pas deux poids et deux mesures, tu utiliseras des poids exacts et des balances bien jauges". Mais  les Cananens trouvrent cette loi trop contraignantes pour un peuple de commerants et refusrent la Torah.

+++
Une autre source rajoute:

D.ieu s'est alors tourn vers les Peuples de la terre:
"Acceptez vous ma Torah ?".
Ils ont demand: "Qu'est il crit l'intrieur"
"Tu n'auras pas d'autre Dieu que moi". Mais les peuples refusrent, arguant qu'ils ne pouvaient dlaisser l'hritage de leurs anctres.

+++
Il n'est pas un peuple que D.ieu ne soit all consulter et n'ait frapp sa porte pour leur demander d'accepter la Torah.
Il est finalement venu chez Isral.

"Acceptez vous ma Torah ?".
Ils ont rpondu: "Nous ferons et nous obirons".

C'est l le sens du verset: " L'Eternel est venu de Sina, a resplendi sur lui depuis Sr, est apparu depuis le Mont Paran, et avec lui une partie de ses myriades d'anges; apportant une loi crite de sa main droite avec des lettres de feu." (1.alliancefr.com - Deutronome 33, 2: (traduction libre))

   Nous savons tous par avance que tout cela est faux, paroles de rabbins qui n'hsitent pas inventer, tronquer les paroles du Saint et Seigneur d'Isral et des mondes, Allaha, pour servir leur cause ! La Torah fut offerte uniquement aux Fils dIsral, et aprs leur sortie d'Egypte. Dans un premier temps, et voyant les contraintes auxquels ils taient soumis, ils refusrent de l'accepter. Puis, vint l'Ordre divin : "Et quand Nous avons brandi au-dessus d'eux le Mont, comme si c'et t une ombrelle..." (Coran II 55-56). De mme, ne diront-ils pas : "Nous avons entendu et nous avons dsobi" (au lieu de :"Nous ferons et nous obirons") (Coran II 93). Secundo : A partir de ce qui a t rapport, on comprendra la haine et l'inimiti des gens de la Synagogue et de la Torah : 1) envers leurs frres de sang (Fils d'Ismal, Fils de Loth, Fils d'Esa, etc.), 2) envers les nations et peuples de la Terre. Troisimement : Ils ont vu la paille dans l'oeil de leurs frres, mais pas la poutre dans le leur ! Ces fautes qu'ils prtendre tre chez les peuples prcits : le vol, le meurtre, la rapine, la dbauche, l'inceste, la fraude dans le commerce, l'adoration d'un Autre qu'Hachem (adoration du 'veau d'or', du Nom en la personne humaine (et non divine) du Messie fils de Marie par les Fils d'Isral et les Judass), n'ont-elles pas t au sein mme des Fils d'Isral et des Judass ? Tout cela n'est-il pas de nos jours galement ? Qu'on tudie l'Histoire sainte des Fils d'Isral ! Quatrimement : Les gens de la Synagogue et de la Torah ne peuvent oublier, faire semblant de ne pas connatre qu'aprs la Rvlation de la Torah au Sina, il y eut la Rvlation de l'Evangile au Sir (Chm), et enfin la Rvlation du Coran Pharan (Arabie). Aussi le peuple d'Isral attendait-il avec impatience la Rvlation d'une Nouvelle-Torah. L'Ecriture l'annonait, les Prophtes aussi. Car cette Rvlation nouvelle n'annonait-elle pas pour lui que la Rdemption tant attendue tait arrive (Coran VII 156-7) ? Ce que veulent nier et continuer nier videmment, et de tout temps, les gens de la Synagogue et de la Torah. Les gens de l'Evangile ont-ils oubli pourquoi les Judass voulurent mettre fin aux jours du Messie fils de Marie (sur eux la Paix !) ? Dj, son poque, ne refusrent-ils pas une abolition, un assouplissement, un changement des lois toraniques existantes ? Par contre, ils n'ont jamais refus de passer des lois toraniques aux lois rabbiniques, leur propre interprtation des lois rvles !? Ainsi se sont-ils dclars 'seigneurs' - 'lgislateurs' en dehors du Saint et Seigneur (Lgislateur) d'Isral et des mondes, Allaha !? Alors que cela leur est (tait) formellement interdit, par la Loi divine, comme d'ailleurs leurs frres de l'Evangile (Coran III 64, 80 ; IX 31). Mais Paul, leur matre, ne leur a-t-il pas recommand de prendre la loi des gens du Paganisme rgnant plutt que les lois de la Torah et de l'Evangile ? Cinquimement : Le Seigneur des mondes invitera suivre le sceau des Ecritures : le Coran. Et ainsi est Son invitation travers Son sceau, le Prophte Ahmad (sur lui Prire et Paix !), lequel, et en son temps, a invit les autres communauts prier vers la Ka'bah et accomplir le Plerinage que firent tous les Prophtes (sur eux la Paix !). N'est-ce pas de cela que devrait plutt nous entretenir les gens de la Synagogue et de la Torah, de la Bible ?


Bienheureux ceux qui habitent dans ta maison; ils te loueront sans cesse! Slah.
(5) Bienheureux l'homme dont la force est en toi, et ceux dans le coeur desquels sont les chemins frays!
(6) Passant par la valle de Baca, ils en font une fontaine; la pluie aussi la couvre de bndictions.

Selon le fils de Djarj : "Dieu possde la Science [vritable] au sujet de l'injustice des hommes qu'ils soient juifs, nazarniens [chrtiens], ou appartenant toutes autres traditions [Sabisme, Dualisme -Magisme] et Il sait ce qu'ils font. Le propre de l'injustice des juifs [de l'poque du Prophte], est d'avoir t impie l'gard de Dieu, d'une part en transgressant l'ordre qu'Il leur avait donn d'obir et de suivre le "Louang" [annonc dans leur Livre (Coran VII 156-7)] et cela, alors qu'ils avaient eux-mmes implor [contre les Arabes associateurs (Coran II 89)] l'assistance de ce Prophte avant qu'il ne soit suscit et, d'autre part, ils ont t impies dissimulateurs en reniant la vrit de sa fonction prophtique alors mme qu'ils savaient qu'il tait prophte et messager".


   Conclusion.

   Comme nous le voyons tous, la premire Maison divine sur Terre se trouve Bakka, c'est--dire Makkah, en Arabie (Coran III 96). La deuxime Jrusalem, au Chm, Canaan, en Terre sainte. Les gens de la Synagogue et de la Torah, les gens de l'Evangile, ne peuvent reconnatre, admettre et accepter que le fils d'Hagar (Agar) soit : 1) un fils lgal d'Avraham (sur eux la Paix !), 2) un prophte du Saint et Seigneur d'Isral et des mondes, Allaha, au mme titre que son frre Isaac (sur lui la Paix !). Un fils qui donnera naissance... au sceau de la Prophtie, le Prophte Ahmad-Mohammad (sur lui Prire et Paix !). D'o leur jalousie perptuelle jusqu'au 'retour' final du fils de Marie (sur lui la Paix !) sur terre. Ce jour-l, lui de trancher entre les belligrants, gens de la Bible. Et eux de se diviser en deux blocs distincts...  ( suivre).

Que le Seigneur des mondes nous guide tous dans ce qu'Il aime et agre !


Liens :
   Bacca dans la Bible et dans le Coran Par Mourad Abdewahab Chawabka
   Ishmael, Ismael, Ismail, Ismahel : Voir...


[1] Pour la dvotion.
[2] Selon Abd Allah fils de Amr donc :  Dieu a cr la  Demeure  deux mille ans avant la Terre ; elle ntait quune  cume  blanche alors que Son Trne tait sur l eau  et la Terre fut tendue partir delle  Selon Modjahid :  La premire chose que Dieu cra fut la Kabah puis Il tendit la Terre partir delle , litt.: la Terre fut tendue partir de dessous d'elle. Qatdah a dit propos de cette "Demeure" : C'est la premire "Demeure" tablie par Dieu, Puissant et Majestueux, et autour de laquelle Adam et ceux qui vinrent aprs lui firent les circumambulations (tawf) .
   La Tradition islamique fait remonter la construction du Temple de la Ka'bah Adam, puis No et enfin Abraham qui le reconstruisit avec son fils Ismal (Ar Razi t.VIII-151) Lappellation Bakka est un autre nom donn la Mekke . Selon Al Yaqt, Bakka dsigne lemplacement de la Kaaba tandis que Mekka dsigne lensemble de la cit qui porte une vingtaine de noms : Nassa, Bassa, Kutha, al Haram, ar Rs, Al qdis al Hatma, et plus souvent : Umm-l-Qur (mtropole ou mre des cits) et aussi Bayt-al-atiq : le temple antique
Gographes et commentateurs pensent que le terme de Bakka serait dorigine chaldenne. Ptolme la signale sous le nom de MECORABA dans son ouvrage astronomique majeur : lAlmageste en 140 ap. J.C.
   Pour Ibnu-Abbas cest pour consoler Adam, arriv sur le site de la Kaaba, que Dieu le protgea dune tente (khayma) descendue du Ciel comme premier Temple et premire habitation sur terre. Elle prfigura la Demeure cleste visite par les Anges : Al Bayt al mamour qui en est larchtype. Il reut du Paradis une Pierre dune blancheur clatante qui allait noircir. La maison cleste peuple danges, Bayt al mamour est cite dans le Coran LII 4 (at Tur) : Par la maison peuple. Cette maison est le prototype de la Kaaba. Ibn-al-Arabi la situe au 7 ciel . Et Dieu est plus Savant !
   Fais de ce lieu un pays d'"asile" (Coran II 126) c'est--dire un pays prserv des tyrans et de leur tyrannie et prserv des chtiments que Dieu infligea d'autres pays.
   Qatdah a dit : On nous a rapport que l'Enceinte sacre (al-haram) fut prserve (hourrima) car elle fut retire jusqu'au Trne. On nous a aussi rapport que la Maison fut descendue en ce monde avec Adam lorsque celui-ci y descendit et que Dieu lui dit ; "Je vais faire descendre avec toi Ma Demeure (bait) autour de laquelle on circumanbulera comme on le fait autour de Mon Trne. Adam fit alors des circumambulations autour d'elle et les Croyants qui vinrent aprs lui firent de mme jusqu'au Dluge. Lorsque Dieu noya le peuple de No Il leva cette Demeure [en la retirant au Ciel], et la garda pure en sorte qu'aucune des calamits qui s'abattit sur les gens de la terre ne l'affecta. Plus tard Abraham rechercha les traces de cette Demeure et [lorsqu'il les eut retrouves] c'est sur ces bases primordiales qu'il btit la Maison .
   La science et vous. Les scientifiques insoumis aiment chercher l'ge de la Terre. Qu'il sache bien que seul son Crateur en connat l'ge rel. Secundo : Pour chaque terrien, ce qui compte ce n'est pas de savoir l'ge de la Terre, mais qu'elle a un Crateur qui s'appelle Allah, Dieu (exalt soit-Il !). Soit : l en hbreu, Ab, le Pre (ou le Seigneur) pour les gens de l'Evangile. Il est Lui, Celui qui n'a pas eu de dbut et n'aura pas de fin...  Tel n'est pas le cas de la plante Terre ! Et au Jour des Comptes, Il confondra les gens de la Philosophie, du monde scientifique, du Bouddhisme, de l'Hindousme, du Druzisme, de l'Incarnation, etc.
[3] V. le commentaire de Tabari. Toujours selon lui : il sagit de la premire Demeure [en tant quoratoire] tablie sur terre en vue de ladoration,  Lieu de dvotion et Direction  (moubrakan wa hodan) cest--dire : lieu o aboutit (maban) la dvotion (nask) des hommes pieux et o seffectue les circumambulations (tawaf). () ce lieu est aussi "moubrak", car faire le "tawaf" en ce lieu attire le voile du pardon sur ces pchs
[4] Comparer : Bible. Apocalypse.
[5] Le Zohar (Parachat Ichpatim) remarque : "Combien les voies de Dieu sont diffrentes de celles des hommes ! Les hommes construisent dabord les murailles extrieures de la ville pour tre protgs, puis ils construisent les maisons lintrieur. Mais Dieu construira dabord le futur Beit Hamikdach, appel Sion, et ensuite seulement btira les murailles de Jrusalem." La version du Roi James parle de Bacca... 
   6 Qui passant par la valle de Baca en font un puit; la pluie aussi remplit les mares.
   7 Ils marchent leur vigueur se renouvelant, chacun deux parait devant Dieu en Sion. (Bible James. Ps. 84 6-7).
   Le terme Sion signifie selon le dictionnaire anglais du livre sacr : le lieu sacr ou bien la pure socit religieuse. Dans les deux cas ne peut s'adresser que pour le monde islamique. 
   L'inclusion essentielle des tsaddiqim dans le mal du monde
En effet, ds le dpart, tout le psaume, comme les prcdents et comme beaucoup, est plac sous l'gide du premier verset que nous avons bien compris: La mnatsa'h mizmor l David. Ds le dpart, le Roi David a dcrt sa volont de gagner ou plutt, Il travaille sur le tiqqoune de rparation du monde. Ce n'est pas un problme de psychothrapie individuelle.
Le Ari, zal, a rsum ce que de multiples Sages tentaient d'expliquer sur ce motif. Nous le trouvons dans son commentaire du psaume 84 que nous lisons avant min'ha (tude de cette prire ici) qui est l'heure des angoisses. Ce verset dit :
"En traversant la valle des larmes, ils en font un pays de sources
que, en plus, une pluie prcoce couvre de bndictions". C'est tout le programme de nos vies.
Et il l'explique ainsi:
"ha tsaddiqim vrim bmeq ha bakha ch hou haguhinam (les justes traversent la valle des larmes qui est l'enfer),
ou micham malim... (et de l ils font monter) Prier pour Israel
   "les justes traversent la valle..." en langage biblique, les justes = les soumis. Telle est la dfinition du mot que les gens de la Bible changeront (Coran II 75 ; IV 46 ; V 13, 41
   Dans une parole, le Messager de Dieu (sur lui Prire et Paix !) a dit : La terre a t tendue partir de La Mecque ; les anges venaient alors faire des tours autour du Temple de la Ka'bah. Ils furent les premiers faire des tournes rituelles. C'est de cette terre dont il est question dans ce verset : "[...] Je vais tablir sur la terre un vicaire" (Coran II 30). Point important pour placer l'axe du monde et ce jardin d'Eden que cherche tant le monde biblique. Le monde toranique ne peut accepter que la Premire Maison du divin Crateur soit La Mecque (Makkah), non en terre sainte, Jrusalem. 
[6] Le  Val du Micocoulier , au nord de la valle de Hinnom (Ghenne), tait la dernire tape du plerinage, au carrefour des routes venant du nord, de louest et du sud, cf. 2 S 5 17-25. (Bible de Jrusalem).
[7] parmi elles, les gens de la Thora, de lvangile...

منبع